Octobre rose : Prévention et dépistage des cancers du sein

Publié le 01/10/2021
Mis à jour le 08/10/2021
Santé et social
Vue 617 fois

Tous les ans en octobre, de nombreuses initiatives locales sont organisées pour informer et sensibiliser le grand public au dépistage du cancer du sein. En France, cette maladie est plus fréquente chez la femme en France avec 59 000 nouveaux cas chaque année. Il constitue également la principale cause de mortalité par cancer chez les femmes (plus de 12 000 décès par an).

 

Pourtant, chaque femme peut agir pour réduire son risque de cancer du sein, grâce à la prévention et au dépistage.

En effet, plus le cancer du sein est détecté tôt, plus il se soigne facilement, et plus les chances de guérison sont élevées. On observe 99 % de survie à 5 ans pour un cancer détecté à un stade précoce et seulement 26 % pour un cancer diagnostiqué à un stade tardif. Il est donc essentiel de faire les mammographies de dépistage, même en l’absence de tout symptôme !
Dès l'âge de 25 ans et en l'absence de symptômes, un examen clinique des seins par un médecin, une fois par an, est recommandé.

 

Messieurs, vous êtes aussi concernés !

Le cancer du sein n’est pas qu’une « histoire » de femmes. Les glandes mammaires existent aussi chez l’homme mais elles sont peu développées. Le cancer du sein chez l'homme est très rare, mais il existe ! Il représente moins de 1 % de tous les cancers du sein.

 

Des vidéos pour comprendre et agir

À l'occasion du mois du dépistage des cancers du sein (Octobre rose), l'institut national du cancer lance une campagne de prévention avec 5 spots vidéos :

 

Le dépistage du cancer du sein : à quoi ça sert ?

La mammographie : mal ou pas mal ?

Le résultat du dépistage du cancer du sein : tout de suite ou plus tard ?

Le dépistage du cancer du sein : Risque Zéro ou pas ?

 

Le dépistage du cancer du sein : j’y vais ou j’y vais pas