Raisins et sécateurs pour renouer avec l'emploi

Publié le 12/09/2017
Lutte contre les exclusions
Vue 446 fois

Permettre aux plus fragiles de retrouver le chemin de l’emploi grâce aux vendanges, c’est le projet des « Vendanges partagées » initié et porté par le Club de Prévention d’Épernay. Soutenue par de nombreux partenaires dont le Conseil départemental, cette aventure humaine et sociale va durer près de 10 jours.

Depuis le 6 septembre 2017, ils sont 41 à travailler les vignes de Moët&Chandon et du Champagne Fourny aux environs d’Épernay. 41 Sparnaciens éloignés de l’emploi – femmes isolées avec enfants, réfugiés, chômeurs de longue durée etc.  -  et orientés par Pôle Emploi, la Mission Locale ou le Département qui retrouvent ou redécouvrent la vie professionnelle et ses bienfaits : un salaire bien sûr, mais aussi la convivialité du travail en équipe, la solidarité, la confiance et une nouvelle expérience professionnelle.

Pour atteindre ces objectifs, le Club de Prévention d’Épernay et ses partenaires proposent aux participants un accompagnement spécifique – mise en place de navettes, confection des repas, garderie, prise en charge des vêtements adéquats etc. – et un encadrement tout au long de l’action.
Le Département quant à lui, outre l’orientation de 15 bénéficiaires du RSA vers l’action, a dispensé une formation « gestes et postures » en amont des vendanges et finance près de 28% du projet.

Contact