Un chœur virtuel réalisé avec les collégiens de Tinqueux

Publié le 05/06/2020
Mis à jour le 05/06/2020
Culture
Vue 345 fois

Ce projet artistique a été élaboré dans le cadre de l’opération Collèges en scène, qui a dû être interrompue en pleine année scolaire en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19.

 

La plupart des projets de Collèges en scène n'ayant malheureusement pas pu être restitués, les artistes de notre territoire se sont néanmoins adaptés à la situation et ont imaginé de nouvelles formes à mettre en œuvre pour impliquer les élèves dans la finalisation de leur parcours artistique.

Ainsi, plusieurs artistes enregistrent actuellement des vidéos souvenirs qui retracent la réalisation de leur projet commun avec les collégiens.

 

C’est le cas du collectif IO et de son « Chœur virtuel et jeux de cristal » réalisé avec les élèves du collège Paulette Billa de Tinqueux. Le projet étant abouti, il ne restait plus que la restitution à effectuer en présence des élèves et des parents, mais celle-ci a dû être annulée.

Via ces deux vidéos, et à défaut de présentation officielle, le collectif vous propose de découvrir la naissance et la réalisation de ce chœur virtuel !

 

 

« Chœur virtuel et jeux de cristal »

 

« Quand tout sera blanc » est la nouvelle création du collectif IO, présentée en décembre 2019 à l’Opéra de Reims. Ce spectacle est un voyage à travers le regard de l’enfance au cœur de l’hiver, une ode aux paysages gelés du Grand Nord, inspiré des textes « Le Palais de Glaces » de Tarjei Vesaas, « La Reine des Neiges » d’Andersen et des « Poèmes » du poète suédois Tomas Tranströmer.
À partir de ce spectacle, le collectif Io a proposé aux collégiens de créer et d’enregistrer un chœur virtuel, en étant accompagnés par des verres en cristal accordés.

 

Le principe du chœur virtuel est de réaliser une expérience sonore et visuelle réunissant de nombreux chanteurs se filmant et s’enregistrant eux-mêmes devant leur ordinateur. Les enregistrements et les vidéos récoltés sont ensuite synchronisés par un ingénieur du son et un monteur, créant ainsi le chœur virtuel.

Contact