Sécurité routière dans la Marne

Mis à jour le 30/01/2018

Une action prioritaire pour le Département de la Marne

Rendre les routes départementales plus sûres constitue un enjeu politique important pour lequel le conseil départemental consacre des moyens conséquents. Depuis 2004, il a fait de la lutte contre l’insécurité routière l’une de ses priorités. 
Les actions du département se traduisent par des aménagements ponctuels (aménagement d’un giratoire, réhabilitation d’un tronçon routier…) et des interventions plus globales sur les routes existantes ; la suppression des obstacles latéraux dans les zones à risques, la sécurisation des virages et des intersections qui constituent les principales interventions dans ce domaine. Ces aménagements sécurisent le réseau routier notamment pour les usagers des deux-roues motorisés qui sont particulièrement exposés. 
Les sites accidentogènes sont inspectés spécifiquement afin de mettre en évidences les possibilités de sécurisation. 
A cet effet et pour l’année 2018, l’assemblée départementale a réservé un budget de 2 M€.
Par ailleurs, une aide technique est apportée aux communes par l’observatoire de la sécurité routière afin d’étudier la sécurité des traverses d’agglomération.
Toutes ces actions font suite à un diagnostic de sécurité routière qui prend notamment en compte l’analyse de l’accidentalité locale. 
Sur le réseau routier départemental en 2017, malgré une augmentation du nombre d’accidents corporels, on enregistre une nouvelle baisse de la mortalité et du nombre de blessés : 19 personnes sont décédées, elles étaient 21 l’année précédente. 
 
Plus globalement, au cours des 5 dernières années, l’accidentalité est en baisse de 24 % par rapport aux 5 années antérieures.
La mortalité a atteint un niveau jamais enregistré depuis que les statistiques d’accidentalité ont été mises en place.
L’année 2017 devient ainsi la nouvelle référence en matière d’accidentalité locale.
Dans un contexte ou l’insécurité routière au niveau national est, depuis 2 ans, en légère hausse, ces résultats méritent d’être mis en avant même s’il ne faut pas oublier les drames qui se cachent souvent derrière ces chiffres.
La politique de sécurisation du réseau routier pilotée par le Conseil départemental de la Marne, ciblée sur les enjeux de sécurité routière n’est sans doute pas étrangère à ce constat.
On ne saurait toutefois attribuer cette tendance favorable à l’unique action menée par le Département pour sans cesse améliorer la qualité et la sécurité de son réseau routier.
Les actions menées par les communes et leur groupement, par l’association "Prévention Routière" tout comme celles conduites par les services de l’État ont également sans aucun doute leur part de bénéfice.
Néanmoins, en matière d’insécurité routière, et tant qu’il y aura des victimes, tous les acteurs public doivent continuer sans relâche à mettre en œuvre des actions et à innover afin de sauver le plus de vies possible.
 
 

Changer les comportements

L’alcool, les stupéfiants, la vitesse et le manque de concentration demeurent les principales causes d’accident.
Pour contribuer à l’amélioration du comportement des conducteurs, le conseil départemental soutient les actions de sensibilisation réalisées par l’Association prévention routière
Par ses interventions dans les écoles, les collèges et les lycées et par les supports pédagogiques qu’elle met à la disposition des enseignants, l'association prévention routière participe chaque année à la sensibilisation de plusieurs milliers d’enfants marnais.
Elle organise également des stages de formation en entreprises afin de sensibiliser aux risques routiers ainsi que des journées de réactualisation des connaissances pour les conducteurs seniors volontaires.
Indispensables pour mobiliser le grand public, des campagnes de sensibilisation sont régulièrement organisées. Elles abordent les principaux facteurs d'accidents : alcool, vitesse, ceinture, téléphone au volant, fatigue…
La sécurité routière, une action prioritaire du département de la Marne.
 

Travaux sur les routes : 5 règles de prudence

Pour limiter les risques d’accidents pour les agents et les automobilistes, des précautions s’imposent à l’approche et durant toute la traversée d’un chantier sur le réseau routier. En tant que conducteur, vous devez :
réduire immédiatement la vitesse de votre véhicule
redoubler de prudence en cas d’intempéries notamment.
respecter les consignes de sécurité des panneaux d’information et de signalisation notamment les limitations de vitesse
respecter les distances de sécurité
rester vigilant pour anticiper tout danger : heurt d’un obstacle, dérapage sur des graviers etc. 
Vous pouvez vous renseigner sur les travaux prévus avant votre départ depuis l’onglet perturbations de l’espace Infos route